MUSEES
JARDINS
LIEUX REMARQUABLES
Tous les spectacles présents sur le site des www.passeursdelarche .fr ont été créés et joués, ou à l’initiative de la Compagnie ou sur commande de structures culturelles, de collectivités territoriales, …
Certains peuvent être représentés tels quels et d’autres repris en tant que concepts à adapter à un lieu, à un évènement, à des personnages locaux,… Notre créativité théâtrale, spécialisée entre autres dans la forme déambulatoire, apportera une valeur artistique et une note ludique appréciées d’un large public.
MUSEE DE LOUVRES
Les femmes pendant la révolution
LECTURE pour le Printemps des Musées 2000

Epoque révolutionnaire : Quelle place pour les femmes ?
Danton, Marat, Saint-Just, Robespierre... : des hommes. Un monde d'hommes. Charlotte Corday, Marie-Antoinette, Madame Roland ; autant de rares figures féminines à émerger des manuels scolaires, qui nous rappellent que les femmes elles aussi participèrent à la Révolution française.
Mais comment ? Comment vécurent-elles les évènements révolutionnaires, qu'en pensaient-elles ?
N'avaient-elles pas de doléances à porter au Roi ?
Outre faire la queue devant les boulangeries, défiler ensemble jusqu'à Versailles, pendre quelques aristocrates la la lanterne, comment s'engageaient-elles dans le combat ?

Autant de questions qui me sont venues lorsque le Musée Intercommunal d'Histoire et d'Archéologie de Louvres m'a donné carte blanche pour préparer cette lecture et auxquelles les textes que j'ai souhaité vous lire donneront une part de réponse. Une part seulement ; une incitation, j'espère, à en découvrir davantage.

La première partie de cette lecture est consacrée à l'engagement social et politique des femmes dans la Révolution française, tel qu'il apparaît dans "la pétition des femmes du Tiers-état" présentée au Roi le 1er janvier 1789, la "cinquième lettre bougrement patriotique de la Mère Duchêne" (1791) et des fragments de discours prononcés par Etta Palm et Olympe de Gouges.

Dans la deuxième partie, des extraits du journal intime de Lucile Desmouslins, et sa correspondance avec Camille, avec sa mère et enfin une lettre, jamais envoyée, de celle-ci à Robespierre donneront une dimension plus individuelle, personnelle, intime, à cette lecture.

Lucile Desmoulins, née Duplessis, qui jeune fille, rencontre Camille, qui, mariée, vit en témoin angoissé la nuit du 10 août 1792, qui meurt sur l'échafaud le 13 avril 1794 pour avoir épousé Camille...

"Une femme a bien le droit de monter à l'échafaud, pourquoi ne monterait-elle pas à la tribune ?"
(Olympe de Gouges)
1er et 2 Avril 2000
Auteur(s) : Nicole FALLET









Vos commentaires


Envoyez vos commentaires par email à cette adresse nicolefallet@gmail.com,
Nicole Fallet se fera un plaisir de le diffuser sur le site
et de vous répondre personnellement.

LES PASSEURS DE L'ARCHE -26 Promenade Mac Orlan - 77750 SAINT CYR SUR MORIN
Téléphone : 01 60 24 80 35 / 06 79 94 43 20
  - nicolefallet@gmail.com


Total : 4657
Aujourd'hui : 9
En ligne : 1



ESPACE PRIVE